2017, l’année de tous les records

 

En ce début d’année, Fil Bleu vient de publier les chiffres de la fréquentation de son réseau en 2017. L’occasion d’en savoir davantage sur les différentes habitudes de déplacement des Tourangeaux et des Tourangelles.

Kéolis Tours, gestionnaire du réseau Fil Bleu, peut être satisfait des résultats dévoilés aujourd’hui. Ils dépassent une fois de plus ceux de l’année précédente avec 37,5 millions de voyages enregistrés, soit une hausse de 3,8% par rapport à 2016.

De nouveaux records pour le tram et le bus

Le tramway est l’offre qui rencontre le plus de succès. Vous avez validé 16,3 millions de titres à son bord en 2017. Une augmentation qui suit la tendance globale (+3,7%). La journée du 6 octobre fut celle de tous les records avec pas moins de 72 000 voyages enregistrés. Le service mis en place lors de la nuit de la Saint-Sylvestre a su trouver son public (2800 montées).

Du côté des bus, l’augmentation est encore plus forte avec une progression de 4,2%. Au total, 21,1 millions de voyages ont été effectués. La ligne à haut niveau de service « 2 Tempo » se distingue nettement (4,9 millions), suivie par les lignes 5 (2,7 millions) et 4 (2 millions).

Pour la première fois, nous en apprenons plus sur la fréquentation des principaux pôles de correspondance. Chaque jour, ce sont en moyenne 15 700 montées qui ont lieu à la Gare de Tours. Des résultats quasi similaires de ceux de la station Jean Jaurès (15 300). Grâce à ses 7 900 validations, Porte de Loire tire également son épingle du jeu.

Les 7 parkings-relais disposés sur le territoire métropolitain ont accueilli 211 000 véhicules, ils n’étaient que 201 000 en 2016.

Le vélo plébiscité

Enfin, saluons la belle performance de Velociti. 796 vélos ont été loués en longue durée, c’est 11% de plus que l’année précédente. Cet engouement s’explique notamment par l’introduction de bicyclettes pliantes. Pour faire face à cette nouvelle demande, une cinquantaine d’exemplaires a été ajoutée au parc en novembre dernier.

Notons d’ailleurs l’arrivée dans ce secteur d’une nouvelle offre complémentaire. Depuis mercredi, Indigo Weel vous permet d’emprunter un vélo stationné dans la rue sur le principe du free-floating. A l’aide d’une application mobile, vous pouvez le déverrouiller facilement. Une fois le trajet effectué, il ne vous reste plus qu’à le déposer (presque) n’importe où ! Ce service fraîchement débarqué d’Asie est déjà implanté dans de nombreuses villes. L’expérience s’est avérée désastreuse à Lille, Reims et Bruxelles où l’opérateur a décidé de retirer l’intégralité de sa flotte. A suivre de près donc !

  • 21
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *