Ligne B : les dernières indiscrétions…

 

Alors que le tracé de la future ligne B du tram tourangeau s’apprête à être dévoilé, letramdetours.net vous propose de découvrir en avant-première les solutions envisagées.

Desservir des aires urbaines jusqu’à présent oubliées par l’axe nord-sud, c’est sans aucun doute ce qui est mentionné en haut du cahier des charges de ce projet qui va de nouveau métamorphoser l’agglomération. A cela, s’ajoutent des contraintes d’ordre topographique et budgétaire.

Sa construction ne devrait pas entraîner la création de nouvelles infrastructures coûteuses. A titre d’exemple, le Centre de Maintenance de Tours Nord a déjà été conçu pour accueillir un parc roulant plus important qu’à l’heure actuelle.

Le futur quartier Beaumont-Chauveau , un espace urbain en devenir (illustration TN+)

 

Différents tracés sont actuellement envisagés et cela implique un questionnement complexe : quelles communes doivent être desservies en priorité ? Les quartiers en cours de requalification devront-ils attendre ? La desserte actuelle des hôpitaux est-elle satisfaisante ? Les ingénieurs doivent y répondre avant de présenter officiellement leurs propositions.

Cette première étape marquante dans la concrétisation de ce nouveau projet devrait intervenir dans les semaines à venir avant une concertation publique pour un lancement des travaux en 2020, soit 10 ans après la ligne A.

Cap au sud…

L’hypothèse la plus probable est que la future ligne B ait son terminus à l’hôpital Trousseau de Chambray-lès-Tours. Elle desservira ainsi l’un des équipements de santé majeurs du département. Une extension vers la commune de Saint-Avertin et le centre commercial des Grands-Champs est envisageable, mais elle se fera peut-être dans un second temps.

La voie pour descendre vers Tours est en partie tracée. L’actuelle ligne de bus 2 Tempo y circule déjà dans un site propre de 2,5 kilomètres et le parking relais Sagerie y est implanté. Le tramway contournerait le parc de Grandmont en utilisant l’avenue de l’Alouette avant de s’arrêter à la piscine du Lac où se situe un second parking relais. Autre possibilité, le quartier des Fontaines pourrait être traversé par un tracé empruntant la route de Saint-Avertin, l’avenue Mozart puis l’avenue Stendhal.

Une fois l’avenue de Grammont rejointe, il se raccorderait au réseau existant à hauteur du carrefour de Verdun. Pour l’heure, aucun aiguillage n’est en place, mais des essais ont été réalisés en décembre 2012 lors de la pose des rails de la ligne A.

Sur cette photo, l’on distingue une voie prenant la direction du sud de l’avenue de Grammont

 

… puis à l’ouest ?

Après avoir emprunté un tronçon commun avec la ligne existante, les voies se sépareraient à nouveau. Deux hypothèses sont alors envisagées : partir à l’est vers la ville de Saint-Pierre-des-Corps depuis la gare de Tours ou rejoindre l’hôpital Bretonneau, à l’ouest, en bifurquant au niveau de la place de la Liberté.

Cette dernière possibilité semble être la plus plausible. Elle entraînerait le déploiement d’un nouveau plan de circulation boulevard Jean Royer et assurerait la desserte des quartiers Febvotte-Marat et Lakanal-Strasbourg. Le tramway traverserait ensuite l’un des plus importants projets urbains des années à venir : la création d’un quartier en lieu et place des anciennes casernes Beaumont-Chauveau. Il rejoindrait le boulevard Tonnellé pour y effectuer son terminus à l’hôpital Bretonneau. Un temps envisagé, le prolongement de la ligne jusqu’au site Mame ne semble pas encore acquis.

Retrouvez ces propositions présentées sur la forme de cartes interactives en cliquant ici. Elles sont le reflet des réflexions actuellement menées et seront confirmées ou infirmées au cours des prochains mois.

Vous pourrez suivre toute l’actualité du projet sur ce blog mais aussi sur Facebook et Twitter !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réflexion au sujet de « Ligne B : les dernières indiscrétions… »

  1. Ping : Et les gagnants sont… | L'actu - letramdetours.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *