Concertation publique : c’est maintenant !

 

Tours Métropole Val de Loire lance le mercredi 18 avril le processus de concertation publique qui durera 1 mois et demi. Il vous est dès à présent possible de vous exprimer sur le tracé de la future ligne B, mais pas seulement…

Du 18 avril au 8 juin 2018, vous êtes invités à vous rendre dans l’une des 22 mairies de la Métropole ou à l’hôtel Métropolitain pour vous informer au sujet de la seconde ligne de tramway de l’agglomération tourangelle. Durant les horaires d’ouverture réguliers, il vous est possible de consulter un dossier technique, une plaquette pédagogique ainsi qu’une exposition conçue pour l’occasion. Ces éléments sont également accessibles aux liens suivants :

Dans chacun de ces lieux, des registres sont tenus à votre disposition afin que vous puissiez exprimer votre avis et vos éventuelles remarques ou observations.

La mise à disposition de ces documents nous permet de faire le point sur l’avancée des études réalisées à ce jour.

Quelle desserte pour l’hôpital Trousseau ?

Le tracé que nous vous dévoilions en exclusivité il y a un mois se confirme. Les 2 terminus sont à présent officialisés. Il sera implanté à l’entrée du quartier de la Papoterie au sud et au début de la route de Saint-Genouph, après être passé sous le périphérique, à La Riche. Ces 2 espaces seront dotés de parkings-relais. Bien qu’une large partie de son trajet soit aujourd’hui déterminée, la ligne B semble rencontrer 2 secteurs problématiques.

Après une surprenante station chambraisienne au lieu-dit « Le Petit Buisson », nous sommes rapidement confrontés à la première difficulté qui se situe au niveau de l’hôpital Trousseau. A l’horizon 2040, le site va être profondément réaménagé. Une partie des parkings existants seront remplacés par des constructions. Cette nouvelle avancée sur l’avenue de la République pose la question de l’intégration du tramway en son coeur. Sera-t-elle assez proche pour ne pas le dévier de ce grand axe ? Si tel n’est pas le cas, il se pourrait qu’il emprunte la rue Mansart, une voie de circulation particulièrement étroite qui pourrait se voir doter d’un nombre particulièrement impressionnant de parkings-relais, 5 répartis sur moins de 3 kilomètres.

Hôpital Trousseau : une desserte problématique

Le boulevard Béranger privilégié

Une fois l’avenue du Grand Sud empruntée, les rails prendront la direction du quartier des Fontaines dont la desserte est désormais acquise par la route de Saint-Avertin, l’avenue Mozart et Stendhal. Le tram poursuivra ensuite sa route dans l’avenue de Grammont, dont une partie avec les voies existantes de la ligne A, jusqu’à la station Liberté… ou Gare de Tours !

Détails du centre-ville de Tours

Les plans qui nous sont proposés indiquent clairement que le passage par le centre-ville de Tours est favorisé. Il consisterait à remplacer les stationnements actuels situés de part et d’autre du mail du boulevard Béranger pour ensuite tourner rue Giraudeau et s’insérer dans des modalités qu’il reste à préciser dans le futur quartier Beaumont-Chauveau. Sa fréquentation est estimée à 39 100 voyages/jour pour un coût de 330 millions d’euros.

Intégration boulevard Béranger (Richez Associés/Franck Rive)

L’itinéraire par le boulevard Jean Royer est quant à lui considéré comme une variante. Il générerait moins de voyages, 35 860/jour en moyenne, mais serait plus économique (305 millions d’euros) tout en facilitant l’insertion dans les anciennes casernes. S’il était retenu, l’axe se verrait être mis en sens unique.

Intégration boulevard Jean Royer (Richez Associés/Franck Rive)

Les derniers kilomètres restants n’ont pas non plus fait l’objet de modification. Une station sera créée devant l’école Maryse Bastié, rue Michel Baugé. La ligne B s’engagera ensuite boulevard Tonnellé pour irriguer la ZAC Plessis-Botanique sans desservir l’hôpital Bretonneau. Les voyageurs passeront alors devant la mairie de La Riche et pourront se rendre jusqu’au futur parking-relais construit entre la route de Saint-Genouph et l’avenue Proudhon.

Une nouvelle ligne de Bus à Haut Niveau de Service

L’ouverture de la ligne B entraînera la disparition de la ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) « 2 Tempo » sous la forme qu’on lui connait actuellement. Nous apprenons qu’elle sera remplacée par un axe reliant la galerie des Atlantes à Saint-Pierre-des-Corps, sans traverser le centre-ville de la commune, au CFA Les Douets à Tours Nord. Une préférence est exprimée pour un passage par l’avenue du Général de Gaulle, l’avenue de Grammont, le boulevard Heurteloup puis le boulevard du Maréchal Juin. Vous êtes cependant amenés à donner votre avis sur une éventuelle variante consistant à utiliser la rue Edouard Vaillant et/ou l’avenue Georges Pompidou où un stationnement incitatif pourrait voir le jour.

Ligne BHNS : le tracé proposé

Une extension discrète et des passerelles

Déjà annoncé à plusieurs reprises, nous pouvons être surpris du peu de précisions apportées quant au prolongement de la ligne A jusqu’à l’aéroport de Tours. 2 hypothèses sont avancées. Une première « à travers champs » qui consisterait à longer l’actuel centre de maintenance pour ensuite construire un ouvrage d’art visant à éviter l’important flux de circulation du boulevard Abel Gance. Une option longue de 700 mètres qui coûterait 18 millions d’euros HT. La seconde est plus onéreuse, 22 millions d’euros HT, car elle nécessiterait de démolir la station Vaucanson et de restructurer le parking-relais existant pour rejoindre la rue de l’Aéroport.

Extension de la ligne A : les 2 variantes

Fait plus surprenant, la concertation publique aborde également la création à plus ou moins long terme de 5 passerelles dédiées aux modes doux (piétons, vélos…). Toutes situées sur le territoire de la ville de Tours, elles auraient pour objectif de mettre fin à des coupures naturelles (La Loire et Le Cher) ou d’infrastructure (autoroute A10 et voies ferrées).

Réunions publiques : le programme

Toutes ces informations vous seront expliquées de vive voix lors de 5 réunions publiques qui seront organisées au cours du mois de mai.

  • Mardi 15 mai à 18h30 : Joué-lès-Tours (Espace Clos Neuf – Rue du Clos Neuf)
  • Mercredi 16 mai, 18h30 : La Riche (salle des fêtes – Rue du Petit Plessis)
  • Jeudi 17 mai, 18h30 : Chambray-lès-Tours (salle Yves Renault – 4, rue Jean Perrin)
  • Vendredi 18 mai, 18h30 : Saint-Pierre-des Corps (salle des fêtes – 34, avenue de la République)
  • Mercredi 23 mai, 18h30 : Tours (salle polyvalente – centre des Halles, Place Gaston Paillhou – 1er étage)

Rappelons que cette consultation est une étape légale et obligatoire. Elle est encadrée par la Commission Nationale du Débat Public (CNDP). Une fois terminée, les commentaires seront étudiés en vue d’obtenir la déclaration d’utilité publique indispensable au lancement des travaux attendus pour 2022.

A vos crayons !

  • 68
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 réflexions au sujet de « Concertation publique : c’est maintenant ! »

  1. Bonjour,je vient de regardé le nouveau tracé de la ligne 2du tram,une question me vient en tête. Pourquoi les arrêts charcots et liberté sont supprimés sur la variante du boulevard jean royer??je peux me tromper,mais pour moi,je voir ces deux arrêts supprimé, donc une personne qui vient de joué et qui veut s’arrêter soit a charcot ou liberté comment il fait??pouvez vous m’expliquer ce que je n’ai pas compris??merci

    • Bonjour,

      Seule la station Charcot devrait être supprimée si la variante du boulevard Jean Royer était retenue. Selon les études réalisées par la Métropole, elle serait trop proche de l’arrêt Liberté qui serait déplacé au sud de la place afin de permettre une connexion avec les 2 lignes.

      Cordialement,

  2. Bonjour.Aucun intérêt de desservir saint pierre des corps et sa gare TGV lors de la construction de la 2eme ligne. Il suffit juste de remettre en place le service des navettes qui existait il y a 20 ans…. On est sur des rails et la source d’énergie est électrique, il est vrai que certes c’etait exploité par des grévistes mais à quelque chose près ça doit s’appeler un tram…. On a donc déjà si on le souhaite une ligne de tramway qui dessert saint pierre des corps. Au prix ou est le km neuf de ligne de tramway on doit pouvoir s’en passer. Sans parler des dégradations qu’il y aura durant les travaux et après les travaux…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *