Et les gagnants sont…

 

La commission générale de Tours Métropole de ce samedi était très attendue. Avec pour sujet principal l’avenir de la seconde ligne de tram, elle devait nous en apprendre plus sur les grandes orientations retenues. Premier bilan.

Comme nous l’évoquions il y a 2 jours, les élus de Tours Métropole se sont réunis ce samedi matin afin de débattre de la seconde ligne de tramway. Qui de Saint-Pierre-des-Corps, La Riche et Chambray-lès-Tours sera desservi ? Ce sont finalement ces 2 dernières communes qui ont été retenues. Cette décision a été prise à la suite de plusieurs mois d’étude consistants à des enquêtes de fréquentation accompagnées de projections à moyen et long terme.

Une ligne ouest-sud

Nous étions les premiers à l’annoncer dès février dernier. Les 2 principaux hôpitaux de l’agglomération, Trousseau et Bretonneau, seront bien reliés entre eux à l’horizon 2023/2024. Le vote quasi-unanime des élus va au-delà. Une volonté est affichée : encourager la mobilité en limitant le nombre de véhicules entrant dans les cœurs de ville. C’est pour cette raison que les 2 terminus retenus se situeront à proximité immédiate du périphérique. À La Riche, il devrait s’agir du Prieuré de Saint-Cosme tandis que le tronçon sud prendrait fin au niveau du quartier de la Papoterie. Ces 2 secteurs possèdent des espaces suffisants pour permettre l’installation d’un parking-relais.

Le coût total devrait s’élever à 257 millions d’euros, hors matériel roulant, pour un fréquentation estimée à 39 000 voyageurs par jour.

Qu’en est-il de Tours ?

Même si la desserte du quartier des Fontaines semble se dessiner, aucune décision n’a encore été prise en ce qui concerne les différentes variantes envisagées. Faut-il emprunter l’avenue de Grammont sur sa totalité ou utiliser une partie des voies déjà existantes ? Le boulevard Jean-Royer est-il plus facilement aménageable que le boulevard Béranger ? Toutes ces questions demeurent pour l’instant sans réponse. Les élus préfèrent patienter le temps de la consultation des citoyens qui sera suivie de la Déclaration d’Utilité Publique (DUP). Un processus qui avait duré 3 ans pour la première ligne.

L’est attendra encore

Vous l’avez compris, Saint-Pierre-des-Corps devra encore patienter pour avoir « son » tramway. Les élus promettent que la gare TGV fait partie des priorités et que les études pour une troisième ligne seront lancées « prochainement ». Une réflexion est également en cours au sein de la Métropole pour réfléchir aux transports de demain. Il serait notamment question de comparer le tramway au Bus à Haut Niveau de Service (BHNS), des énergies propres (électricité, hydrogène…) et des véhicules autonomes. Tout un programme !

Le prochain rendez-vous est fixé au 16 octobre. Le tracé de la seconde ligne sera alors officialisé par la Métropole. Vous pouvez suivre l’actualité du tram sur Facebook et Twitter.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *