[Exclusivité] Dans les coulisses du Centre De Maintenance

Il y a 2 mois aujourd’hui les tourangeaux inauguraient leur première ligne de tram, à cette occasion je vous propose une visite exclusive dans le bâtiment sans lequel la circulation des rames serait impossible, le Centre de Maintenance situé à Tours Nord.
Nous commençons par le point de passage obligé de tous les conducteurs lors de leur prise de service, c’est ici qu’ils reçoivent leur service du jour.
La salle de détente
Passons désormais dans le remisage, de nombreuses pièces y sont stockées : des vitres pour les arrêts de bus, mais également pour les rames, des éléments extérieurs facilement remplaçables dans le but de minimiser les temps d’immobilisation.
Le bas de caisse de la rame accidentée au Sanitas
lors de la collision avec une voiture

Certaines pièces sont plus imposantes, à l’image de ces bogies qui supportent tous les éléments de traction. Il y a en 4 par rame : 2 tracteurs et 2 porteurs.

Les roues s’usent et doivent être remplacées tous les 5 ans
en moyenne
Cette machine intégrée au bogie sert à distribuer du sable
sur les voies pour limiter les grincements
Les roues s’usant la rame perd en hauteur, pour que le plancher bas intégral
demeure entre le tram et le quai des plateaux sont ajoutés sur le sommet des
bougies pour compenser les niveaux progressivement perdus
Sur cette voie les rames peuvent être soulevées pour changer
facilement les bougies
Les fosses permettent une maintenance sur et sous les rames
Le Mercedes Unimog peut être utilisé pour tracter une rame en panne
ou effectuer une réparation sur les lignes aériennes grâce à sa nacelle 
Le tour de fosse est destiné au reprofilage des roues :

A la fin de leur service chaque rame passe par la « station-service  » …

… ici il n’est, bien sûr, pas question de plein d’essence, mais de sable ! Il est introduit dans les bogies grâce à ces pistolets :

Des caméras vérifient le bon état du dessus des rames

Après avoir fait le « plein » les rames passent au lavage …

… et partent stationner sur le parc extérieur pour la nuit

Nous rentrons dans le point névralgique du réseau bus+tram : le Poste de Commande Centralisé (PCC). Les divers problèmes (régulation …) sont gérés depuis ce lieu :

La ligne et les stations sont ici reproduites, on peut y voir l’emplacement
des rames évolué grâce aux balises GPS embarquées

Toutes les informations Fil Bleu (radios, caméras …) transitent à travers un réseau local hébergé dans ces serveurs :

Avant les tests en conditions réelles, la première phase de la formation des conducteurs s’est déroulée sur ce simulateur :

Les véhicules de service

Bonne journée,

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *