Ligne B, votre avis compte : les résultats

 

Du 2 au 19 décembre, 2068 internautes ont répondu à l’enquête « Ligne B : votre avis compte ». Ils étaient invités à s’exprimer sur les différents débats qui entourent le projet de la seconde ligne de tramway à Tours. Voici leurs réponses.

Nous connaissons désormais les 2 terminus de la ligne B du tram de Tours. Elle partira du prieuré de Saint-Cosme, situé à La Riche, pour relier le quartier de la Papoterie (Chambray-lès-Tours) au sud de l’agglomération. Depuis cette officialisation par les élus métropolitains, le sujet fait fréquemment la une des médias locaux. Cela explique probablement en grande partie le bon niveau de connaissance des enjeux qui a été relevé au moment de l’enquête. En effet, moins d’un répondant sur 10 (9,2%) n’était pas au courant de ce projet. Internet semble avoir été la principale source d’information, c’est le cas pour 53,9% des sondés.

Les personnes interrogées présentent un réel intérêt pour la question puisque plus de la moitié d’entre elles (64,5%) ont su estimer le budget prévisionnel de 350 millions d’euros parmi 2 autres propositions.

Il s’avère que cette décision est populaire. L’immense majorité (61,4%) s’y déclare favorable. Seuls 12,2% la désapprouvent tandis que 26,4% n’expriment pas leur avis. Des chiffres qui illustrent à quel point le tramway est devenu un mode de transport crédible aux yeux des Tourangeaux, loin des remises en doute de la première ligne.

La traversée des Fontaines ne fait pas l’unanimité

En l’absence d’un tracé précis, la ligne B fait encore l’objet de nombreuses variantes. La première consiste à savoir s’il faut traverser le quartier des Fontaines . Avec ses 7155 habitants, cette zone urbaine est souvent considérée comme l’une des plus isolées de la ville de Tours. Tout en étant relativement éloignée du centre-ville, elle est enclavée par le coteau de Saint-Avertin, le Cher et l’autoroute A10. Cette situation rend ses habitants encore très dépendants de l’automobile.

Bien que conscients de cette situation, les répondants semblent être divisés quant à la nécessité de desservir ce quartier : 46,2% l’approuvent. Les opposants redoutent que cela nuise à l’attractivité de la ligne en la rallongeant de 1,8 kilomètre et de quelques minutes de trajet supplémentaires.

Et en centre-ville ?

La desserte du centre-ville de Tours est l’objet de toutes les attentions.  La principale problématique consiste à savoir où passera le tramway entre la place de la Liberté et le futur quartier des Casernes. Pour cela, 2 alternatives sont privilégiées. La première est la plus rapide. Elle consiste à emprunter le boulevard Jean Royer sur son intégralité (1,3 kilomètre).

Des voix se sont élevées pour dénoncer le manque d’attractivité de ce secteur et préféraient voir passer cette deuxième ligne dans l’hypercentre. Depuis les casernes, ils préconisent de rejoindre la rue Giraudeau puis le boulevard Béranger avant de traverser la place Jean Jaurès pour se raccorder à la ligne A. Dans ce cas précis, le détour serait de l’ordre de 3 kilomètres.

La population semblait partagée entre ces deux scénarios, c’est ce que confirme l’enquête. Les résultats sont longtemps restés très serrés avant de se démarquer légèrement dans les derniers jours. Les chiffres obtenus nous apprennent finalement que l’option du boulevard Béranger l’emporte avec 55% des suffrages contre 45% pour le boulevard Jean Royer. Des résultats contraires à ceux obtenus par La Nouvelle République dans sa consultation de novembre.

Boulevard Béranger ou Jean Royer ?

Bien que l’option du boulevard Béranger soit la plus plébiscitée, c’est aussi celle qui concentre le plus de critiques virulentes. La problématique qui inquiète en premier lieu est l’impact qu’une telle décision pourrait avoir sur le mail arboré. Des craintes sont également formulées quant à d’éventuelles conséquences sur les différentes manifestations qui font de ce lieu une promenade appréciée des Tourangeaux (marché aux fleurs, brocante…). La question de la gestion du flux automobile est revenue fréquemment. Peu sont convaincus que l’arrivée du tramway sur cet axe majeur puisse réduire significativement le trafic. Pire, ils redoutent une augmentation de la congestion et une diminution du nombre de stationnements. Ce dernier point semble inévitable, quelle que soit l’intégration choisie.

Ces arguments sont contredits par d’autres internautes qui préfèrent cette proposition. Ils vantent notamment une emprise disponible beaucoup plus large que celle du boulevard Jean Royer. De plus ,ils croient à l’effet incitatif du tramway vis-à-vis de l’automobile en anticipant une baisse de la pollution.

Du côté du boulevard Jean Royer, ils sont nombreux à espérer que le tramway soit une source de dynamisme pour les quartiers traversés. Le passage de la ligne B serait une nouvelle impulsion, y compris sur le plan économique. En plus de desservir la caserne Baraguey d’Hilliers, cette option s’impose aux yeux des répondants comme la plus rapide et la plus économique. En effet, elle ne réalise pas le détour qu’imposerait un passage par le boulevard Béranger. Soulignons malgré tout que sa faible largeur fait craindre d’éventuels problèmes de circulation dans ce secteur.

Soutien pour Saint-Pierre-des-Corps

Malgré l’annonce officielle des 2 terminus, les habitants et les élus de Saint-Pierre-des-Corps continuent de se mobiliser pour un passage du tramway dans leur commune. Plusieurs réunions publiques ont notamment été organisées au cours des dernières semaines. Les répondants semblent être sensibles à cette cause puisque 68,9% d’entre eux se disent favorables à un tel projet. En revanche, nous ne pouvons pas nous prononcer sur son échéance

Enfin, il est important de rappeler que chaque enquête possède ses propres limites. Le fait que celle-ci se déroule exclusivement en ligne exclut une part de la population. Par conséquent, les données obtenues doivent être utilisées à des fins informatives et ne possèdent pas un caractère scientifique. Il ne peut en aucun cas s’agir d’une représentation exacte de la diversité des opinions.

Nous vous remercions pour votre participation !

Rendez-vous sur Facebook et Twitter pour suivre l’actualité du tram de Tours.

  • 82
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réflexion au sujet de « Ligne B, votre avis compte : les résultats »

  1. Je suis contre car le tramway n’apporte pas de supplément de chiffre d’affaire aux commerçants. Certains prennent le tramway alors qu’ils pourraient faire le trajet à pied en plus c’est bon pour la santé de marcher. Je connais très bien le problème de l’indemnisation qu’on eu les commerçants puisque j’en ai fait partie. combien de commerçants ont dû licencier? ou ont perdu leur commerce? Facile avec l’argent des contribuables un politicien peut faire de grands travaux mais les petits commerçants mettent tout leur argent personnel pour créer leur entreprise alors aucun mérite aux politiciens
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *