Pont Wilson : retour des voitures à partir du 25 mai

La Ville de Tours vient de confirmer la réouverture du pont Wilson du 25 mai au 4 juillet prochain. Une mesure qui devrait être temporaire. Le temps de réaliser d’importants travaux sur le pont Napoléon. Le réseau Fil Bleu sera également concerné.

Le maire de Tours, Emmanuel Denis, en avait fait un symbole. Sitôt élu, il avait décidé de fermer à la circulation automobile le pont Wilson. Depuis le 13 août dernier, il est devenu un axe apaisé au-dessus de la Loire où seuls les piétons, les cyclistes et le tramway cohabitent. Présentée comme une mesure temporaire, elle avait déjà été reconduite une fois et devait se poursuivre jusqu’en septembre 2021. Tout ne se déroulera pas exactement comme prévu puisque cette fermeture partielle sera bientôt de l’histoire ancienne.

Les travaux du pont Napoléon bousculent le programme

Dans un communiqué, la Ville de Tours a annoncé ce lundi 15 mars la réouverture aux voitures et aux autobus du pont Wilson à compter du 25 mai prochain. Une décision qui devrait cependant être limitée dans le temps. Elle prendrait fin le 4 juillet. La cause de ce changement de programme est la fermeture dans le sens nord > sud du pont Napoléon durant cette période. L’ouvrage poursuit sa modernisation alors qu’il vient de souffler sa 60e bougie. En moyenne, 30 000 voitures le fréquentent quotidiennement.

Le mois dernier, 38 845 passages à vélo ont été comptabilisés sur le pont Wilson

Le réseau Fil Bleu perturbé

Le trafic des autobus Fil Bleu sera également perturbé. Les lignes 11, 50 et 57 emprunteront provisoirement le pont Wilson avec un arrêt place Choiseul et à Porte de Loire. Comme pour le trafic automobile, le reste de la circulation continuera de s’effectuer sans entrave majeure sur le pont Napoléon dans le sens sud > nord. Le trafic du tram restera inchangé.

Plan des déviations mises en place par Fil Bleu du 25 mai au 4 juillet

La nouvelle a de quoi surprendre. En cours depuis 2019, le calendrier des travaux de réfection du pont Napoléon sont connus de longue date. Ses effets sur la circulation également. Une situation qui vient quelque peu brouiller le signal fort souhaité par la nouvelle municipalité tourangelle en faveur de la mobilité durable. En février, 38 845 passages à vélo ont été comptabilisés sur le pont Wilson. Contrairement aux automobilistes, il est peu probable que ces cyclistes accueillent la nouvelle avec enthousiasme.

  • 388
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *